Croyance limitante ou pur potentiel? Dans cette nouvelle vidéo de Whiteboard Wesnasday, Jordan Belfort nous explique le cycle des croyances limitantes et responsabilisantes.

Je parle toujours de l’importance du jeu intérieur de la réussite. Il est crucial que vous soyez capable d’utiliser la méthode Straight Line à son plus haut niveau.

Gérer votre état émotionnel

Je parle toujours de la capacité à gérer votre état comme étant la raison principale. En effet, rappelez-vous que la vente est un transfert d’émotion. Ainsi l’émotion que vous transmettez est celle de la certitude. Cette certitude provient de votre capacité à déclencher un état de certitude similaire. Si vous n’avez pas un certain niveau de confiance en vous, comment pourriez-vous la transférer à quelqu’un d’autre?
C’est pourquoi la gestion de votre état, qui fait partie du jeu interne de la réussite, est si cruciale.

Elevez votre système de croyances

Un autre aspect du jeu intérieur de la réussite est votre système de croyances, et il est important dans votre réussite à tous les niveaux. Peu importe ce que vous faites avec votre entreprise, votre personnel, si vous travaillez simplement pour une autre entreprise, si vous voulez devenir plus précieux sur le lieu de travail, ou simplement exceller dans les relations et la communication avec les autres.
Vos croyances sont soit ce qui vous propulse vers un succès massif, soit ce qui vous en empêche.

Je compare toujours les croyances. C’est comme une Ferrari à 500 000 euros belle comme l’enfer, avec un moteur 12 cylindres, quatre soupapes… S’il y a un régulateur sur le moteur qui arrête l’arrivée d’essence, je me fiche de la vitesse à laquelle la voiture pourrait aller, elle ne va pas à plus de 110 kilomètres à l’heure.

C’est ce que fait une croyance limitante. Elle vous empêche de charger en avant quand vous le devriez et vous fait tirer en arrière quand vous ne devriez pas.

Alors que nous n’avons peut-être pas tant de croyances limitantes que ça et que nous avons peut-être beaucoup de croyances positives, nous sommes tous maintenus par la croyance limitante la plus basse.

Ainsi, même une seule croyance limitative liée à la réalisation de la richesse et du succès peut être vraiment destructrice pour vous.

Le développement des croyances

Les croyances se développent dans ce que j’appelle le cycle des croyances. Le docteur Richard Bandler, il y a de nombreuses années, m’y a initié, et je me suis fait ma propre version de cette théorie en termes d’importance réelle pour l’esprit d’entreprise, notamment pour la conclusion d’accords et la négociation.

Voilà comment cela fonctionne et comment les croyances naissent.

Le pur potentiel

Au début, nous commençons tous par le jour 1, que j’appelle « potentiel pur ». Potentiel illimité, aucune croyance limitante.
Puis nous revenons dans la réalité, et nous commençons à prendre des mesures, à faire des choses, à essayer. Ca peut être donner un discours devant toute notre classe, faire un match… Basé sur ces actions, nous obtenons des résultats, bons et mauvais. Ces résultats vont être la base de notre croyance. Une croyance responsabilisante si nos résultats étaient positifs, ou une croyance limitante si nos résultats étaient négatifs.

Une croyance positive va garder ouvert ce « potentiel pur », alors qu’une croyance limitante va en couper une partie. Chaque fois qu’une croyance limitante se forme ou se renforce, votre potentiel se réduit.

Le renforcement des croyances limitantes

Prenons un exemple. Quand vous êtes jeune, au collège, et que vous devez parler devant toute votre classe, vous devez prendre action. Disons que personne ne vous a appris à parler en public, et que vous ne vous êtes pas vraiment préparé à ça, vous foirez votre discours et obtenez un résultat horrible. Vos camarades ont rigolé, vous vous sentez affreusement mal.
Vous vous forgerez donc cette croyance que vous n’êtes pas bon orateur en public, je ne sais pas communiquer. Si cela se trouve, ce n’est même pas vrai. C’est simplement que vous ne vous êtes pas préparé. Cela va couper votre potentiel, et la prochaine fois, vous reproduirez le même scénario, vous serez nerveux en public. De plus, on ne pratique pas les choses pour lesquelles nous ne sommes pas bons. Alors vous obtiendrez sûrement des résultats encore pires, votre croyance limitante se renforcera, et le cycle continue indéfiniment.

La préservation du potentiel pur

Imaginons au contraire que vous soyez quelqu’un comme moi, naturellement béni par une capacité à communiquer. La première fois qu’on m’a demandé de parler en public, j’ai agi et j’ai obtenu de super résultats. Je me suis dit que j’étais plutôt doué pour ça, j’ai pratiqué, et étudié. La fois d’après, mon potentiel était toujours grand ouvert, et c’était encore mieux! Chaque fois, c’était enocre mieux, ce qui a renforcé cette croyance. J’ai obtenu de cette façon cette capacité de parler en public parce que cela s’est bien passé la première fois.

Réfléchissez à toutes les croyances que vous devez avoir vous-même, qui vous limitent simplement parce que la première fois, vous avez eu un résultat négatif, et qui font que le cycle continue encore et encore?
Vous finissez votre vie vivant une vie limitée dans une petite boîte, au milieu de toutes ces croyances limitantes.

Voici pour moi le cycle des croyances bonnes ou mauvaises.

Inverser le cours des croyances

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez revenir en arrière et interrompre ce cycle. Vous pourrez ainsi détourner ces croyances limitantes, et les remplacer par des croyances responsabilisantes.

Ce cycle des croyances est si crucial, vous n’avez pas idée. Je dis toujours que la citation la plus stupide que j’ai entendue de la part de soi-disant gourous de l’auto-assistance est : Je veux que tu sautes en déployant tes ailes. Quelle connerie! Si c’est votre stratégie pour réussir, eh bien laissez-moi vous dire que vous allez vous écraser au sol. S’écraser au sol est un résultat négatif, et vous allez commencer à développer le cycle des croyances limitantes.
Je crois au fait de ne pas sauter sans savoir où vous allez. Apprenez avec juste de petites ailettes, puis quand vous obtenez des résultats décents, là vous pouvez commencer à battre des ailes comme un fou. Au début vous allez plonger, mais au final vous allez obtenir de bons résultats, et le cycle des croyances positives se met en place. Vous allez devenir un expert et devenir excellent en quelque chose.